Mise en œuvre de l’expérimentation du cannabis médical en France

Le cannabis médical se présente, aujourd’hui, sous différentes formes. Il est surtout utilisé pour calmer les symptômes de certaines conditions médicales. Cependant, les effets thérapeutiques du chanvre ne sont pas reconnus en France. Une expérimentation est mise en œuvre afin de tester la sécurité du cannabis médical et d’approuver son efficacité. Voici alors ce que vous devez savoir sur ces tests.

Qu’est-ce que le cannabis médical ?

Le cannabis médical est obtenu à partir de la plante de chanvre (cannabis Sativa). Il est destiné à fabriquer des médicaments et donc à traiter plusieurs maladies (d’où son appellation). 

Le cannabis médical contient de nombreux cannabinoïdes dont le fameux CBD et le THC.  

Les produits composés de cannabis médical existent déjà sur le marché français. Toutefois, ils ne peuvent pas être commercialisés dans les pharmacies comme des médicaments. Il s’agit en général des produits à base de CBD et de THC légal. Aucun professionnel de santé ne peut donc les prescrire.

C’est la raison pour laquelle le ministre de santé français a lancé une expérimentation relative au cannabis thérapeutique en 2021. Le but est d’autoriser l’usage thérapeutique de cette plante.  

A qui s’adresse l’expérimentation du cannabis médical en France ?

Mise en œuvre de l'expérimentation du cannabis médical en France

L’expérimentation vise à prouver l’efficacité du cannabis médical. Celui-ci est réputé pour ses effets relaxants, calmants et thérapeutiques. 

Cette expérimentation s’adresse en général aux patients souffrants des maladies bien précises. Il s’agit en général des situations cliniques suivantes :

  • Les douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies accessibles (médicamenteuses ou non) ;
  • Certaines formes d’épilepsie sévères et pharmaco-résistantes ;
  • Certains symptômes rebelles en oncologie liés au cancer ou à ses traitements ;
  • situations palliatives ;
  • spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou des autres pathologies du système nerveux central.

L’expérimentation du cannabis testera les traitements sur 3 000 patients retenus.

Comment se déroule l’expérimentation du cannabis médical en France ?

C’est l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) qui s’occupe de la mise en œuvre et du déroulement de l’expérimentation. 

Les patients retenus vont être traités et suivis pendant 24 mois par le comité scientifique de l’ANSM. Les traitements sont sous forme d’huiles ou de sommités fleuries de cannabis. 

Seuls les médicaments destinés à être ingéré (par voie orale) ou vaporisé sont autorisés. L’ANSM fera des tests de médicaments avec des ratios CBD/THC différents. 

Le suivi médical est assuré par des médecins volontaires validés par l’ANSM. 

Au cours de l’expérimentation, le patient a le droit d’arrêter sa participation. Dans ce cas-là, il est obligé de révéler sa décision au médecin traitant. Il ne doit jamais faire un arrêt du traitement de lui-même, qu’elle que soient les conditions. 

Mise en œuvre de l'expérimentation du cannabis médical en France 2

Conclusion

Il est clair que l’expérimentation du cannabis a pour but de généraliser la vente des substances extraites du cannabis. En considérant ce dernier comme une plante thérapeutique, il serait possible de l’acquérir sous forme de médicaments. Il serait proposé aux patients souffrants de pathologies chroniques et graves. En attendant les retours de cette étude, vous pouvez tout de même vous procurer du CBD en France.  

Consommatrice régulière de CBD et responsable marketing sur le web depuis quelques années, je souhaitais vous offrir mes petits conseils à travers ces articles de blog sur MiisterCBD.com. Pour de l’information générale, un décryptage de l’actualité, des conseils pour les professionnels, et des astuces pour consommer vos produits au cannabidiol, je vous propose une série d’articles écrits avec curiosité et passion. 

      MiisterCBD
      MiisterCBD
      Logo