Peut-on prendre du CBD pendant la grossesse ? Contre-indications et bienfaits potentiels 

Le CBD est l’un des composants du chance auquel on prête de nombreuses propriétés. On peut donc se demander si le CBD peut être pris pour réduire les malaises si fréquents dans les premiers mois de la grossesse, comme les vomissements ou les maux de tête. 

Peut-on prendre du CBD pendant la grossesse ? Existe-t-il un risque pour le bébé ? Voyons ce que les médecins et les chercheurs ont à dire sur le sujet. 

Les effets du CBD sur la grossesse 

Certains des symptômes les plus courants de la grossesse sont les nausées, les crampes, les maux de tête, les vomissements, les vertiges ou la fatigue.  

Si les études sur les effets du THC sur le développement du fœtus sont peu nombreuses, celles sur le CBD sont quasi inexistantes. Cela est dû au fait que la consommation est devenue populaire ces dernières années et que les essais médicaux sont encore axés sur la découverte de toutes les possibilités thérapeutiques du CBD. 

On ne dispose pas d’études probantes sur les possibles effets indésirables du CBD en période de grossesse ou d’allaitement. Un test sur des animaux de laboratoire a montré que le CBD, à des doses élevées, provoque des problèmes dans le système reproducteur de la progéniture mâle. 

Les risques du THC sur la grossesse 

L’opinion générale de tous les pédiatres est qu’il est risqué de consommer du cannabis avec THC pendant la grossesse et l’allaitement. Le THC traverse facilement le placenta et pénètre dans le cerveau du fœtus en développement. Il passe même dans le lait maternel après 6 jours de consommation. 

On sait peu de choses sur ce qui se passe lorsque le THC atteint le bébé, mais des études en cours suggèrent qu’il pourrait avoir des effets sur le développement neurologique. Ces dommages pourraient affecter la concentration, l’attention, la mémoire, la perception visuelle, le contrôle des impulsions et la capacité à résoudre des problèmes. 

Certaines études suggèrent également que les nourrissons exposés au THC pourraient avoir des problèmes de santé mentale lorsqu’ils atteignent l’adolescence ou l’âge adulte. Cela affecterait leur capacité à organiser leur temps, leur travail scolaire ou tout autre travail qu’ils souhaitent faire. 

En l’absence d’autres études scientifiques prouvant l’innocuité du THC pendant la grossesse, nous devons prendre comme référence celles qui mettent en garde contre de possibles altérations du développement neurologique du bébé. Nous ne pouvons que déconseiller la consommation de chanvre cannabis contenant du THC pendant la grossesse et l’allaitement. 

Que faire si j’utilise du CBD avant de me rendre compte que je suis enceinte ? 

Peut-on prendre du CBD pendant la grossesse _ Contre-indications et bienfaits potentiels 1

Si vous êtes consommatrice de CBD, ou si vous venez d’essayer avant d’obtenir ce test de grossesse positif, ne paniquez pas. Selon les experts en fertilité, vous êtes probablement en bonne santé. Outre l’arrêt de votre consommation de CBD, ils vous conseillent de contacter votre gynécologue-obstétricien afin qu’il puisse vous suivre si nécessaire. 

Comme nous n’en savons pas assez sur les effets du CBD sur la grossesse et le développement du fœtus, nous devons nous appuyer sur ce que nous savons du THC, puisque ce sont tous deux des composants du cannabis. 

Des études sur les animaux montrent un lien entre le THC et les fausses couches précoces. Tant que vous arrêtez immédiatement de consommer du CBD, une consommation antérieure de CBD ne provoquera pas de fausse couche. 

Dans certains cas, votre gynécologue peut vous prescrire de la progestérone pour compenser tout risque de fausse couche. La prise d’un supplément de progestérone peut offrir une certaine protection contre les effets de l’exposition au CBD en début de grossesse. 

Quand puis-je reprendre du CBD après ma grossesse ? 

Si vous choisissez d’allaiter votre bébé, vous devez continuer à ne pas utiliser de CBD. Le CBD passera dans le lait maternel et ira au bébé. 

Il existe des preuves que la présence de CBD dans le lait maternel peut avoir un effet négatif sur le développement moteur du nourrisson. Certaines études ont montré que les dérivés comme l’huile de CBD peuvent se retrouver dans le lait maternel jusqu’à six jours après l’utilisation. 

Une fois que vous avez complètement sevré votre bébé du sein, vous pouvez reprendre l’utilisation du CBD en toute sécurité. À ce stade, il n’y a plus de risque pour votre enfant. 

Quelles sont les alternatives au CBD lorsque je suis enceinte ou que j’allaite ? 

Tout au long de la grossesse, votre corps offre un environnement chaleureux et convivial à votre bébé. Une série de symptômes désagréables peut alors apparaître. 

Les nausées, l’insomnie, les sautes d’humeur et l’anxiété sont tous des symptômes de la montée des hormones, des changements de fluides et d’un ventre gonflé. Bien que l’on ne sache pas encore si les produits à base de CBD sont sûrs, il existe un certain nombre d’alternatives pour vous aider à contrôler vos symptômes et à vous sentir mieux.

Peut-on prendre du CBD pendant la grossesse _ Contre-indications et bienfaits potentiels 1

Nausées 

Même si l’idée de manger vous retourne l’estomac, manger est un moyen surprenant de se débarrasser des nausées. Les petites collations et les repas doivent être consommés plus souvent, et votre estomac ne doit jamais être complètement vide. 

Veillez à avoir suffisamment de nourriture à portée de main. Assurez-vous d’avoir des produits qui calment l’estomac dans votre cuisine et quelque chose à grignoter près de votre lit. 

Évitez les aliments extrêmement épicés, frits ou gras, car ils pourraient irriter votre estomac. Le gingembre est le favori de plusieurs futures mamans, qui le mangent sous forme de sucreries ou le boivent sous forme de thé. D’autres affirment que le fait de croquer de la glace ou de siroter du jus de citron frais peut les aider à se détendre. 

Demandez à votre médecin de vous prescrire des médicaments contre les nausées graves si ces remèdes non médicamenteux ne vous aident pas. Gardez également à l’esprit qu’il n’existe aucune preuve que le CBD, sous quelque forme que ce soit, aide à lutter contre les nausées matinales. 

Insomnie 

Si vous avez tout essayé pour vous endormir pendant votre grossesse, y compris le lait chaud, les bains moussants et les massages de pieds, vous pouvez consulter votre médecin pour obtenir une liste de médicaments sûrs en vente libre ou sur ordonnance. Vous pouvez consulter votre médecin pour obtenir une liste de médicaments sûrs en vente libre ou sur ordonnance. 

Quel que soit votre état de fatigue, consultez votre médecin avant de prendre un somnifère, y compris les boissons au CBD

Anxiété et dépression 

Même si vous êtes ravie de votre grossesse, des sautes d’humeur, des préoccupations irrationnelles et des crises de larmes peuvent survenir à tout moment. L’anxiété, le stress et la dépression peuvent tous être causés par la montée des hormones, les changements physiques, l’isolement social et le manque de sommeil. 

Selon des études, la thérapie par la parole, la luminothérapie et les soins personnels peuvent vous aider à vous sentir mieux. Dites à votre médecin comment vous vous sentez et ne prenez pas de médicaments sans son accord. Certains antidépresseurs peuvent être utilisés en toute sécurité lorsque vous attendez un enfant. 

Consommatrice régulière de CBD et responsable marketing sur le web depuis quelques années, je souhaitais vous offrir mes petits conseils à travers ces articles de blog sur MiisterCBD.com. Pour de l’information générale, un décryptage de l’actualité, des conseils pour les professionnels, et des astuces pour consommer vos produits au cannabidiol, je vous propose une série d’articles écrits avec curiosité et passion. 

      MiisterCBD
      MiisterCBD
      Logo