Comment cultiver du chanvre ?         

Le chanvre appartient à l’espèce Cannabis Sativa. Avec sa hauteur pouvant atteindre les 2 mètres et sa largeur de 3 mètres, cette plante vivace apporte une note exotique dans vos cultures. Selon les études, le chanvre présente de nombreux intérêts liés à la préservation de l’environnement. C’est pourquoi il continue d’être cultivé malgré sa législation drastique.

Ce qu’il faut savoir avant tout sur la culture du chanvre    

Le chanvre ou chènevis est une plante très ancienne qu’on cultivait pour la fabrication de divers produits industriels. Après son interdiction au milieu du 20ème siècle, la culture du chanvre est aujourd’hui autorisée à condition d’utiliser des variétés de graines homologuées ne contenant qu’une légère teneur de THC.

Comment cultiver du chanvre ?

Cultiver du chanvre ne nécessite aucune connaissance particulière. A part les différentes législations liées à sa culture à respecter à la lettre, il vous faudra un sol riche, humide et frais, ainsi qu’un bon emplacement à mi- ombre ou ensoleillé. Le temps de semence idéal est de mars à avril pour une récolte entre septembre et octobre.

  1. Planter les graines au printemps

    La fin du printemps est la période idéale pour planter le chanvre. La bonne technique est d’attendre la fin du dernier gel, notamment quand la température intérieure du sol est supérieure à 10° ou 15°, et la température extérieure se situe entre 15° et 25°. Pour vérifier la température interne, il faudra plonger un thermomètre à 3cm sous terre. Une fois que ces facteurs soient prêts, alors il faudra préparer vos graines de chanvre pour être plantées. N’hésitez pas à semer à la volée ou en ligne afin de faciliter l’entretien des jeunes plantes.

  2. Choisir un terrain de culture bien aéré et vérifier le pH du sol

    Cultiver du chanvre exige un terrain bien aéré et un pH de sol entre 6 et 7.5.Pour respecter ce pH, l’usage d’un testeur de pH présenté sous forme d’une bandelette en papier est indiqué. Un pH trop acide ou trop basique risque d’endommager vos graines. Ensuite, il est important d’aérer votre sol à l’aide d’un matériel adapté, comme le motoculteur ou la houe. Puis, assurez-vous que le drainage du sol soit constant. Si l’eau met du temps à drainer, alors le sol choisi ne convient pas à la culture du chanvre.

  3. Utiliser un engrais riche en azote

    L’ajout d’un compost ou d’un engrais riche en azote est indispensable, principalement après la germination des graines. Faites en sorte de ne pas coller ces produits aux plantes. La bonne technique consiste à verser quelques quantités de compost entre les rangées et non directement sur les plantes. Après cette étape, il va falloir arroser la culture afin de faciliter la pénétration de l’engrais dans le sol.Certains utilisateurs choisissent d’en mettre sur la chevelure afin d’éliminer l’effet sec. En accompagnant cette application d’un léger massage, elle éliminerait la tension au niveau de la tête.

  4. Appliquer de l’herbicide de prélevée naturel pour protéger les plantes

    Le chanvre est un type de plante qui pousse naturellement avec les mauvaises herbes. Pour entretenir votre culture et mieux protéger les plantes, il est conseillé d’appliquer de l’herbicide de prélevée naturel à l’aide d’un pulvérisateur. L’idéal est de le faire dès que les plantes commencent à germer. Ainsi, elles bénéficient d’une meilleure protection contre le développement des champignons ou des maladies durant toute leur croissance.

  5. Couper les tiges et récolter les graines de chanvre

    Lorsque vos graines de chanvre commencent à germer, il est indiqué de passer au découpage des tiges à l’aide d’un outil de récolte spécifique : une faucille, une barre de coupe ou un tracteur pour les plus grandes récoltes. N’hésitez pas à couper les tiges au plus près du sol afin que vous puissiez vous procurer une grande quantité de fibres. Cette étape terminée, il faut passer au « rouissage » qui consiste à laisser reposer les tiges pendant 5 semaines pour les sécher et pour éliminer toute trace d’humidité. La récolte des fibres peut se faire lorsque l’humidité des tiges est inférieure à 15°. Au final, vous séparez les fibres et les graines de chanvre à l’aide d’une décortiqueuse.

Conclusion : peut-on cultiver du chanvre en France ?         

Le règlement n°1164/89 de la Communauté Européenne répond à cette question. Selon cette loi, la culture de chanvre est autorisée en France si, et seulement si, la teneur en THC est extrêmement faible, inférieure à 0.2%.Aujourd’hui, on compte jusqu’à 20 espèces cultivables disponibles auprès des organismes agréés. Pour en savoir plus sur les lois en France, vous pouvez consulter cet autre article.

Consommatrice régulière de CBD et responsable marketing sur le web depuis quelques années, je souhaitais vous offrir mes petits conseils à travers ces articles de blog sur MiisterCBD.com. Pour de l’information générale, un décryptage de l’actualité, des conseils pour les professionnels, et des astuces pour consommer vos produits au cannabidiol, je vous propose une série d’articles écrits avec curiosité et passion. 

      MiisterCBD
      MiisterCBD
      Logo