Comment vendre du CBD en France ? 

Le marché du CBD connaît actuellement une forte croissance en France. Depuis 2018, on estime que 2000 boutiques ont ouvert leurs portes dans l’Hexagone et que 10% de la population française a déjà testé le cannabidiol. Si vous souhaitez à votre tour vous lancer dans ce secteur d’activité, vous avez le choix entre plusieurs options que nous allons vous présenter à travers cet article ! 

Vendre du CBD en France en ouvrant un magasin dans votre ville 

Il s’agit de la solution la plus classique pour se lancer dans le commerce du CBD. Si vous souhaitez ouvrir un magasin physique dans votre ville, vous devez au préalable mener une étude de marché pour évaluer le niveau de la concurrence et les besoins de la clientèle locale. Il vous faut également réfléchir au coût du local et aux aménagements nécessaires pour valoriser votre boutique. L’emplacement du magasin doit évidemment être choisi avec la plus grande attention. 

En plus de réfléchir au type de société que vous souhaitez déclarer (SARL, EIRL, SASU, etc), vous devez vous enregistrer auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) si vous vendez des produits achetés auprès d’un fournisseur. Si vous proposez uniquement des produits conçus par vos soins, vous devez plutôt vous enregistrer auprès de la Chambre des Métiers de l’Artisanat (CMA). Pour exercer en toute légalité, votre magasin doit être connu des services de la ville. 

Vendre du CBD en France en ouvrant un e-commerce 

Avec le développement du e-commerce, l’ouverture d’une boutique en ligne représente une réelle alternative dans le secteur du CBD. Avant toute chose, vous devez choisir votre nom de domaine, votre serveur ainsi que votre CMS de vente, c’est-à-dire le système avec lequel vous pourrez concevoir votre site Internet et ses principales composantes (fiches des produits, paiements, etc). Vous pouvez d’ailleurs faire appel à un développeur pour proposer une interface optimale. 

Par rapport à un magasin physique, la création d’une boutique numérique vous permet de réduire les coûts concernant le local, les employés et les taxes. En revanche, vous devez posséder un local pour conserver votre stock, à moins que vous n’optiez pour le dropshipping. D’autres investissements sont à prévoir, notamment dans le domaine des livraisons. Nous vous conseillons également de miser sur le référencement naturel pour vous démarquer des sites concurrents. 

comment-vendre-du-cbd-en-France1

Vendre du CBD en France en devenant franchisé 

Le concept de franchise a depuis longtemps fait ses preuves dans le domaine du commerce. Il est d’ailleurs désormais possible de vendre du CBD en France en devenant franchisé d’une enseigne spécialisée dans ce domaine. De cette façon, vous allez rejoindre un réseau commercial déjà établi tout en bénéficiant de l’image de la marque. Vous pourrez également compter sur l’expertise du franchiseur pour vous accompagner dans la création de votre propre boutique. 

Cette solution permet de se lancer rapidement sur le marché du CBD tout en proposant des produits appréciés du grand public. Le franchiseur vous donne généralement accès à tous les outils nécessaires pour assurer la pérennité de votre entreprise. En contrepartie, vous devez évidemment reverser une partie de votre chiffre d’affaires. Dans l’idéal, il vaut mieux privilégier les franchises réputées pour leur savoir-faire et qui sont déjà bien installées dans le secteur du CBD. 

Vendre du CBD en France en devenant distributeur 

Vous n’êtes pas obligé de posséder un magasin physique ou une boutique en ligne pour vendre du CDB en France, y compris si vous ne proposez pas des produits conçus par vos soins ! En devenant distributeur, votre rôle fait office d’intermédiaire entre les producteurs et les commerçants. Dans certains cas, vous livrez directement les particuliers en échange d’une rémunération offerte par le producteur. La plupart du temps, vous prenez une commission sur chaque transaction. 

En parallèle, vous pouvez également investir dans des distributeurs automatiques de produits au cannabidiol. Ce mode de commerce s’est démocratisé au Luxembourg et en Allemagne avant de faire son apparition en France il y a quelques mois. En investissant dans ces automates mécanisés, vous devez trouver un local adapté et un fournisseur. Pour plus de simplicité, vous pouvez rejoindre une franchise spécialisée qui propose des distributeurs fiables et des produits qualitatifs. 

Vendre du CBD en France en devenant producteur 

Si vous souhaitez promouvoir vos propres produits, rien ne vous empêche de créer une ferme de CBD ! Avant toute chose, vous devez vous déclarer auprès de la gendarmerie et de la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC). De même, vous avez l’obligation d’utiliser des graines provenant d’un organisme agréé, par exemple la Coopérative Centrale des Producteurs de Semence de Chanvre (CCPSC). Le lieu de la ferme doit également être choisi avec soin. 

Votre ferme de CBD risque de faire l’objet de nombreux contrôles, aussi il est primordial de respecter les normes françaises et européennes en vigueur concernant le taux de THC (0,3%). Pour tirer profit de vos cultures, vous pouvez tisser un partenariat avec un revendeur, qu’il s’agisse d’un magasin physique, d’un grossiste ou d’une boutique en ligne. Sinon, vous pouvez également contacter un distributeur agréé qui s’occupera lui-même de vendre votre production personnelle. 

comment-vendre-du-cbd-en-France2

Conclusion 

Vous l’aurez compris, de nombreuses possibilités vous sont offertes pour vendre du CBD en France. Ce secteur d’activité est ouvert au plus grand nombre, à condition d’effectuer les démarches administratives propres à chaque type de commerce, histoire d’être en accord avec la loi française. 

Dans le même ordre d’idée, n’oubliez pas que la vente de CBD s’inscrit dans un cadre réglementaire strict. Vous devez uniquement proposer des produits qui contiennent moins de 0,3% de THC sous peine de voir votre commerce fermé. Nous vous conseillons donc de faire appel à un laboratoire tiers indépendant pour vous assurer du respect des normes en vigueur. 

Consommatrice régulière de CBD et responsable marketing sur le web depuis quelques années, je souhaitais vous offrir mes petits conseils à travers ces articles de blog sur MiisterCBD.com. Pour de l’information générale, un décryptage de l’actualité, des conseils pour les professionnels, et des astuces pour consommer vos produits au cannabidiol, je vous propose une série d’articles écrits avec curiosité et passion. 

      MiisterCBD
      MiisterCBD
      Logo